HOMÉLIE DE MGR HLIB POUR LE 3ÈME DIMANCHE APRÈS LA PENTECÔTE

Rm 5,1-10 ; Mt 6,22-33

Pourquoi notre Seigneur nous dit-il de ne pas nous préoccuper de quoi manger, comment s’habiller ? Il y a des millions de personnes dans le monde qui souffrent de la faim et ne peuvent satisfaire leurs besoins primaires vitaux…

Or, Jésus n’est pas un irréaliste qui ne comprend pas les difficultés de l’existence. Pas du tout. Il a une compréhension beaucoup plus profonde que nous. S’il nous dit de non pas nous faire tant de souci, ceci ne veut pas dire qu’il ne faut pas travailler, s’engager dans les affaires du monde ou se ficher de la vie. En revanche, on doit remplir ses obligations en étant totalement responsable.

Mais en nous disant de ne pas avoir d’inquiétudes pour l’avenir, Jésus, en effet, nous stimule à regarder bien plus profondément : « Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît » (Mt 6,33). Voici la clé pour comprendre la pensée de notre Seigneur.

Comment « chercher le royaume de Dieu » ?

Avant de planifier notre journée, il faut demander au Seigneur : Qu’est-ce que tu veux que je fasse aujourd’hui ? Quelle est ta volonté pour moi ?

Nous travaillons pour réaliser nos plans. En même temps, nous devons prier : Seigneur, aide-moi, donne-moi la force d’agir pour ta gloire.

Quelque chose va mal, nous sommes très désolés, mais n’abandonnons pas notre foi, cherchons, en revanche la force de ne pas tomber dans le désespoir, et continuons à prier le Seigneur.

Ce sont tous ces exemples qui nous disent comment « chercher le royaume de Dieu », c’est-à-dire, donner au Seigneur et à sa volonté la première place dans notre vie, et donc accomplir sa volonté, travailler de la façon la meilleure possible, mais en même temps demander à Dieu de nous donner la force nécessaire pour faire tout cela. Et surtout vivre pour la gloire de Dieu qui nous aime et qui opère en nous pour que tout cela soit possible.

Tournai (Belgique), église de Notre-Dame de La Salette, paroisse de l’Annonciation de la Mère de Dieu, le 21 juin 2020

Charleroi, chapelle Sainte-Anne, paroisse de la Dormition de la Theotokos ;

Wasmes, paroisse de la Protection (Pokrov) de la Mère de Dieu,

le 28 juin 2020