À l’École de la vie chrétienne

Le recrutement pour l’École de la vie chrétienne est en cours.

Lieu :  dans une église paroissiale, où l’on prie avec la communauté, mais également dans le cœur de chaque chrétien.

Période : le Grand Carême

Thèmes : prière, jeûne, aumône.

Description des études : Une réalité unit les trois thèmes du cours, à savoir le don. Tout dans la vie est un don, une grâce. Après tout, chacun d’entre eux nous apprend à reconnaître le don de Dieu en nous et à le partager avec les autres.

Durée des études : toute la vie.

Pendant le Carême, apprenons les bases de la vie chrétienne, que nous appliquerons tout au long de notre vie.

1) La prière. Dans la prière, nous demandons parfois au Seigneur Dieu toutes sortes de grâces : santé, réussite, conversion, aide, etc… Nous avons de grands désirs dans la vie, nous voulons toujours quelque chose, nous demandons l’aide de Dieu pour réaliser nos rêves.

Mais le Carême, nous apprend plutôt à donner, qu’à prendre ; à considérer la vie comme un don, plutôt qu’un dû. Dans la prière, l’essentiel est de demander à Dieu d’ouvrir nos cœurs, de nous apprendre à recevoir les dons de Dieu, afin que nous puissions les partager. Par exemple, nous prions pour la santé – et à juste titre, mais, tout d’abord, demandons non seulement que nous ou quelqu’un d’autre soyons en bonne santé, mais que nous offrions notre condition – de maladie ou de bien portant – à Dieu, à sa gloire.

Dans la prière, le pardon est spécialement une école de vie chrétienne. Lorsque nous nous repentons de nos péchés, Dieu nous pardonne – non pas parce que nous sommes si bons ou avons promis de nous améliorer, mais parce que Dieu est infiniment bon ! Par amour, Il nous accorde sa miséricorde pour nous libérer de nous-mêmes, de nos convoitises et de nos mauvais penchants. Mais pour cela, le Seigneur nous demande de pardonner à ceux qui nous ont fait du tort – sans calcul, comme nous avons reçu, nous aussi, le pardon en cadeau.

2) Le jeûne. Pourquoi jeûner ? Dieu ne regrette pas le morceau de viande, de fromage ou les bonbons, dont nous nous nourrissons. La nourriture est absolument nécessaire, même essentielle pour la vie. Mais lorsque nous nous privons de nourriture pendant une courte période, nous offrons à Dieu notre amour, car nous témoignons que la nourriture est importante, mais que Dieu est bien plus important, et beaucoup d’autres choses valent la peine d’être abandonnées en son nom.

3) L’aumône. Chacun fait quelque chose dans la vie et pour cela reçoit un salaire : nous travaillons et gagnons notre vie, nous créons quelque chose et en profitons. Nous en retirons même du plaisir : j’ai fait quelque chose de bien dans la vie. Mais les œuvres de nos mains ne sont pas les nôtres, ceux sont des dons de Dieu pour nous. Qui donc nous a donné l’esprit, la force, les talents, la possibilité de faire quelque chose ? Le Seigneur Dieu ! Par conséquent, nous devons toujours Le remercier pour ce que nous avons pu faire dans la vie. La meilleure façon de remercier Dieu est de partager le travail de nos mains (notre esprit, nos talents, etc.). En premier lieu, nous partageons avec notre famille car pour eux nous gagnons notre vie. Mais nous devons également partager avec les plus pauvres d’entre nous. Pourquoi y-a-t-il des plus démunis au monde ? Pour que ceux qui ont reçu beaucoup dans la vie partagent avec ceux qui sont démunis. Nous recevons les dons de Dieu et nous partageons les dons de Dieu.

L’école de la vie chrétienne ne nécessite pas de tests ou d’examens et ne distribue pas de bon-points ou de diplômes, car elle nous apprend à agir par amour, sans attendre de récompense. Et notre Père, qui voit en secret, nous accordera encore plus que ce à quoi nous pourrions nous attendre. Et, notons-le, Il nous récompense pour des succès qui ne sont pas de notre fait, mais qu’Il a lui-même provoqués dans nos vies !

C’est pourquoi, encourageons toutes les personnes de bonne volonté à s’inscrire à l’École de la vie chrétienne pendant le Grand Carême pour apprendre à vivre, à aimer, à “être humain”, comme le disait Sa Béatitude Lyubomir. Lorsque par amour, nous donnerons tout ce que nous avons, et qui nous sommes, alors nous aurons réussis et recevrons le plus haut certificat et le plus grand honneur – nous serons des disciples, des témoins de Jésus-Christ.

Mgr Hlib, Mars 2020


Photo by Patrick Fore on Unsplash