Ordinaires précédents

19/01/2013 – 18/02/2019

Mgr Borys Gudziak

évêque de l’Éparchie Saint-Volodymyr le Grand à Paris pour les Ukrainiens gréco-catholiques résidant en France, en Belgique, aux Pays Bas, au Luxembourg et en Suisse

21/07/2012 – 19/02/2013

évêque titulaire de Carcabia
exarque apostolique pour les Ukrainiens catholiques de rite byzantin en France, délégué apostolique pour les Ukrainiens résidant en France, en Belgique, aux Pays-Bas, au Luxembourg et en Suisse

Il est né le 24 novembre 1960 à Syracuse, État de New York, États-Unis.

Il a fait ses études à l’école secondaire catholique ainsi qu’à l’école ukrainienne. Il a pris une part active à l’activité de l’organisation de scouts Plast

1978-1980 – il a fait ses études à l’Université de Syracuse où il a obtenu un double diplôme en biologie et en philosophie

1980-1983 – il a été séminariste au Collège Sainte-Sophie à Rome où il a été formé sous la surveillance du Patriarche Josyf Slipyj. Il a fait ses études à l’Université pontificale urbanienne où il a obtenu le degré de bachelier en théologie puis à l’Université Catholique Ukrainienne à Rome.

1983-1992 – il a étudié à l’Université d’Harvard, États-Unis, où il a fait son doctorat en histoire d’Église.

1993-2002 – il a été directeur fondateur de l’Institut d’histoire de l’Église à Lviv.

1994-1995 – il a fait ses études à l’Institut pontifical oriental de Rome où il a obtenu la licence en théologie.

1995-2000 – il a été vice-recteur de l’Académie théologique de Lviv restituée.

Le 26 novembre 1998, il a été ordonné prêtre à la Cathédrale Saint-Georges à Lviv par Mgr Sophrone Mudryj évêque d’Ivano-Frankivsk.

2000-2002 – il a été recteur de l’Académie théologique de Lviv.

2002-2013 – il a été recteur de l’Université Catholique d’Ukraine de Lviv.

Le 21 juillet 2012 – le Pape Benoît XVI par sa bulle a nommé le père recteur Borys Gudziak évêque titulaire de Carcabia, exarque de l’Exarchat apostolique des Ukrainiens catholiques de rite byzantin en France ainsi que délégué apostolique au Benelux et en Suisse.

Le 26 août 2012 – le Patriarche de Kyiv et de Halych Sviatoslav Shevchuk concélébrant avec Mgr Igor Vozniak, métropolite de Lviv, et Mgr Hlib Lonchyna, exarque en Grande Bretagne, a consacré le père Borys Gudziak évêque.

Le 2 décembre 2012 – à la Cathédrale Notre-Dame de Paris le patriarche de Kyiv et de Halych Sviatoslav Shevchuk a célébré l’intronisation de Mgr Borys Gudziak au siège de l’exarque.

Le 19 janvier 2013 – le Pape Benoît XVI a nommé Mgr Borys Gudziak éparque de l’Éparchie Saint-Volodymyr le Grand de Paris pour la France, la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg et la Suisse.

Le 3 septembre 2013 – il a été proclamé Président de l’Université Catholique d’Ukraine.

Le 22 mai 2014, le patriarche Sviatoslav a nommé Mgr Borys Directeur du département de relations extérieures et de communication de l’Église gréco-catholique ukrainienne.

Le 18 février 2019, le Saint-Père François a approuvé la recommandation du Synode des évêques de l’Église gréco-catholique ukrainienne et a nommé Mgr Borys Gudziak, évêque de l’Éparchie Saint-Volodymyr le Grand de Paris, métropolite et archevêque de l’Archeparchie de Philadelphie de l’Église grecque catholique d’Ukraine aux États-Unis.

Blason de Mgr Borys Gudziak

Le blason a une stylistique moderne laconique qui reflète la sémiotique des logos. L’auteur du blason est le peintre lvivien Volodymyr Kaufman. Le blason comporte des éléments trinitaires, christocentriques, eucharistiques et vieux kiéviens.

Le trident, qui avant tout est interprété comme un symbole trinitaire est l’élément principal du blason épiscopal qui symbolise la plénitude de la divinité, est le signe de l’accueil par Volodymyr le Grand, patron de l’Éparchie, de la foi en Dieu trinitaire. Le trident est dessiné en couleur pourpre qui symbolise le sacrifice du Christ ainsi que celui des martyrs et qui est aussi la couleur de l’Université Catholique d’Ukraine avec laquelle le service précédent de Mgr Borys est lié. Le Fils de Dieu devient homme, accepte la mort sur la croix, verse son sang pour témoigner dans ce monde de la gloire et de l’amour Divins éternels. La couleur or est la couleur de la Divinité.

La croix au centre du blason est le signe de fidélité à la victoire pascale du Sauveur. Passer par la croix vers la Résurrection. Cette fidélité au Christ et à la croix est symbolisée par les représentants de la première génération du baptême de Rus’-Ukraine, les fils de Volodymyr les princes martyrs Borys et Hlib, premiers saints canonisés de la Principauté de Kyiv qui en 1015 donnèrent leurs vies et témoignèrent de l’amour fraternel. Les têtes penchées symbolisent les relations de l’accord, de la paix et de la joie. L’attitude de non-violence de Borys et Hlib attestée au XIe siècle est devenue prophétique.

Le point culminant de l’expérience chrétienne dans ce monde est le sacrifice eucharistique c’est pourquoi le blason n’a pas la forme d’un écusson mais d’un calice, symbole du sacrifice pascal sans effusion de sang. Le slogan Ευχαριστώ (du grec « je remercie, merci ») symbolise tant le sacrifice eucharistique que la reconnaissance pour les dons de Dieu abondants et bons.

« Une personne reconnaissante est une personne heureuse », dit Mgr Borys.


30/01/1983 – 21/07/2012

Mgr Michel Hrynchyshyn

évêque titulaire de Zygris

Exarque apostolique pour les Ukrainiens résidant en France

Délégué apostolique pour les Ukrainiens en Belgique, aux Pays-Bas, au Luxembourg et en Suisse

Il est né le 18 février 1929 à Buchanan, province de Saskatchewan, Canada

Il est entré dans la Congrégation du Très Saint Rédempteur (des Rédemptoristes)

Le 28 juillet 1946 – il a prononcé les vœux perpétuels à la Congrégation du Très Saint Rédempteur (des Rédemptoristes) à Yorkton, province de Saskatchewan, Canada.

Le 25 mai 1952 – il a été ordonné prêtre par Mgr Maxim Hermaniuk, évêque auxiliaire du Manitoba à Toronto.

1955 – il a soutenu son doctorat en droit canon à l’Institut pontifical oriental à Rome.

Il a servi à New York, Winnipeg et Saskatoon, a enseigné aux séminaires du Canada.

1970 – il a été nommé postulateur de la cause de béatification du métropolite Andrey Sheptytsky.

1972-1981 – il a été vice-supérieur de la province de la Congrégation du Très Saint Sauveur (des Rédemptoristes) au Canada et aux États-Unis.

Le 27 novembre 1982 – le Pape Jean-Paul II a nommé le père Michel Hrynchyshyn évêque titulaire de Zygris et exarque de l’Exarchat apostolique pour les Ukrainiens catholiques de rite byzantin en France.

Le 30 janvier 1983 – le patriarche de Kyiv et de Halych Josyf Slipyj en concélébrant avec Mgr Maxim Hermaniuk, métropolite de Winnipeg, et Mgr Stefan Sulyk, métropolite de Philadelphie, a consacré l’hiéromoine Michel Hrynchyshyn évêque.

1983 à l’église catholique Saint Germain des Prés, l’archevêque Angelo Felici, Nonce apostolique en France, a célébré l’intronisation de Mgr Michel Hrynchyshyn Exarque apostolique pour les Ukrainiens catholiques de rite byzantin en France.

Le 29 septembre 1987 – le Pape Jean-Paul II a nommé Mgr Michel Hrynchyshyn Administrateur apostolique de l’Exarchat des Ukrainiens en Grande-Bretagne à cause de la mort de leur évêque Mgr Augustin Horniak.

Le 24 juin 1989 – Mgr Michel Hrynchyshyn a transmis les responsabilités de l’exarque en Grande Bretagne au nouvel exarque Mgr Michael Kuchmiak.

Le 21 juillet 2012 – le Pape Benoît XVI a accepté la démission de Mgr Michel Hrynchyshyn en raison de son départ à la retraite.

Le 12 novembre 2012 – il est décédé.


22/07/1960 – 27/11/1982

Mgr Volodymyr Malanczuk

évêque titulaire d’Épiphania

Exarque apostolique pour les Ukrainiens en France

Il est né le 20 août 1904 à Bazar, district de Chortkiv, Royaume de Galicie et de Lodomérie de l’Empire austro-hongrois (de nos jours : Bazar, district de Chortkiv, région de Ternopil d’Ukraine).

Il est entré à la Congrégation du Très Saint Rédempteur (des Rédemptoristes).

Le 21 septembre 1925 – il a prononcé les vœux perpétuels à la Congrégation du Très Saint Rédempteur (des Rédemptoristes).

Le 26 avril 1931 – il a été ordonné prêtre

Il a été vice-supérieur de la Congrégation du Très Saint Rédempteur (des Rédemptoristes) au Canada.

Le 22 juillet 1960 – le Pape Jean XXIII a nommé le vice-supérieur Volodymyr Malanczuk évêque titulaire d’Épiphanie de Syrie et exarque de l’Exarchat apostolique des Ukrainiens catholiques de rite byzantin en France.

Le 19 février 1961 – à Winnipeg, Mgr Maxim Hermaniuk, métropolite de Winnipeg, en concélébrant avec Mgr Ambroise Senyshyn, évêque de Stamford, et Mgr Isidore Borecky, évêque de Toronto, a consacré l’hiéromoine Volodymyr Malanczuk évêque.

Le 19 mars 1961 – à la Cathédrale Saint-Volodymyr le Grand, l’archevêque Angelo Felici, Nonce apostolique en France, a célébré l’intronisation de Mgr Volodymyr Malanczuk Exarque apostolique pour les Ukrainiens catholiques de rite byzantin en France.

1962 – 1965 – il a pris une part active au IIe Concile œcuménique du Vatican

Le 27 novembre 1982 – le Pape Jean-Paul II a accepté la démission de Mgr Volodymyr Malanczuk en raison de son départ à la retraite.

Il est revenu au Canada, au monastère du Très Saint Rédempteur (des Rédemptoristes).

Le 29 août 1990 – Mgr Volodymyr Malanczuk est décédé au Canada.


28/07/1945 – 22/07/1960

Mgr Ivan Buchko

évêque titulaire de Leucas

Visitateur apostolique pour les Ukrainiens en Europe Occidentale

Il est né le 1er 1891 à Hermaniv, district de Lviv du Royaume de Galicie et Lodomérie de l’Empire austro-hongrois (de nos jours : Tarasivka, district de Pustomyty, région de Lviv d’Ukraine).

1911 – il a terminé ses études secondaires au Collège académique de Lviv

1911- 1915 – il a fait ses études supérieures en théologie à Rome

Le 21 février 1915 – il a été ordonné prêtre

1922 – il a fait son doctorat en théologie, en dogmatique fondamentale.

1922 – 1929 – il a été recteur du Séminaire mineur de Lviv et professeur du Séminaire gréco-catholique de Lviv.

Le 16 septembre 1929 – le Pape Pie XI a nommé le père Ivan Buchko évêque titulaire de Cadi et évêque auxiliaire du métropolite de Galicie.

Le 20 octobre 1929 – le métropolite Andrey Sheptytsky en concélébrant avec Mgr Josaphat Kotsylovsky, évêque de Przemysl, et Mgr Hryhory Khomyshyn, évêque de Stanislaviv a consacré le père Ivan Buchko évêque et l’a introduit au service.

1939 – sur la demande du Siège apostolique, il est devenu Visitateur apostolique pour les Ukrainiens en Amérique du Sud.

Le 17 avril 1940 – le Pape Pie XII a nommé Mgr Ivan Buchko évêque auxiliaire de l’Exarchat apostolique pour les Ukrainiens aux États-Unis avec le siège à New York (l’exarchat était présidé par l’évêque Kostiantyn Bohachevsky et avait son siège à Philadelphie).

1942 – il a été révoqué à Rome où il a été représentant de l’Église gréco-catholique ukrainienne auprès du Siège apostolique.

Le 16 août 1942 – Mgr Ivan Buchko a consacré le père Ivan Shimrak évêque de l’Éparchie gréco-catholique ukrainienne à Križevci (le Royaume de Yougoslavie, de nos jours – la Croatie)

Le 28 juillet 1945 – il a abdiqué ses pouvoir de l’évêque auxiliaire de l’exarchat ukrainien aux États-Unis et a été nommé par le Pape Pie XII Visitateur apostolique des Ukrainiens catholiques en Europe occidentale ayant sa siège à Rome. Il a divisé le territoire de la visitature en quatre vicariats généraux : la France, l’Angleterre, l’Allemagne, l’Italie.

1945 – il a fondé le Comité d’aide ukrainien à Rome qui a soutenu les réfugiés, les prisonniers, les étudiants, les migrants politiques ukrainiens qui se sont retrouvés en Italie d’après-guerre.

1949 – il a acquis pour les gréco-catholiques la maison estudiantine à Louvain (le Royaume de Belgique)

1951 – il a été un des fondateurs du centre de la Société scientifique Taras Chevtchenko à Sarcelles (non loin de Paris).

Le 29 juin 1952 – a eu lieu la consécration du Séminaire mineur à Loury (non loin d’Orléans, la République Française) fondé par Mgr Ivan Buchko. Le cardinal Eugène Tisserant, secrétaire de la Congrégation pour les Églises orientales, Mgr Angelo Roncalli, Nonce apostolique en France (futur Pape Jean XXIII) ont participé à la consécration.

Le 27 avril 1953 – le Pape Pie XII a attribué à Mgr Ivan Buchko les titres honorifiques de l’archevêque de Leucas, de l’assistant du trône papal, du comte de Rome.

Le 22 juillet 1960 – le vicariat général en France de la visitature en Europe occidentale a été élevé par le Pape Jean XXIII au rang de vicariat apostolique et donc soustrait de la juridiction de Mgr Ivan Buchko.

Le 15 octobre 1961 – avec la bénédiction du Siège apostolique, il a consacré le père Andrés Sapelak évêque pour les Ukrainiens en Argentine.

1962-1965 – il a participé au IIe Concile du Vatican

Le 29 novembre 1971 – il a abdiqué ses pouvoirs et est parti à la retraite.

Le 28 juillet 1974 – avec la bénédiction du Siège apostolique il a consacré le père Myroslav Marusyn évêque, il a prolongé son service à la Curie romaine et pour les Ukrainiens de l’Europe occidentale dans les pays où il n’y avait pas de structures de l’Église gréco-catholique ukrainienne.

Le 21 septembre 1974 – il est décédé à Rome. Il est enterré à la crypte de la Cathédrale gréco-catholique Saint Sophie à Rome.