Par notre attention à la préservation de l’environnement, nous vainquons l’ennemi qui apporte la mort – Sa Béatitude Sviatoslav – 20 septembre 2022

Secrétariat du Primat de l’EGCU (Église gréco-catholique ukrainienne) – Rome

Sa Béatitude Sviatoslav Shevchuk – Archevêque Majeur 

Gloire à Jésus-Christ !

Chers frères et sœurs en Christ ! 

Nous sommes aujourd’hui le mardi 20 septembre 2022. Et l’Ukraine, le peuple ukrainien est dans une bataille inégale avec l’agresseur russe depuis déjà 209 jours. Encore une fois, tout au long de la journée d’hier, cette nuit, de violents combats se sont déroulés tout le long de la ligne de front. L’ennemi bombarde les villes et les villages ukrainiens avec toutes les armes dont il dispose. La terre ukrainienne brûle et gémit. 

Encore une fois, nombreux ont été les tués et blessés au cours de la dernière journée. Nous avons appris ce matin que pendant cette période, l’ennemi a tiré plus de 10 missiles de croisière, effectué environ 15 frappes aériennes et tiré environ 60 systèmes de roquettes de nos villes et villages d’Ukraine. Il semble qu’effectivement l’ennemi essaie systématiquement de détruire toute l’infrastructure critique de nos villes. Et nous comptons chaque jour de nouvelles pertes.  L’approvisionnement en chauffage, en eau et en électricité de 33 villes d’Ukraine a été détruit en un seul jour. Et rien qu’à Zaporizhia, environ 40 maisons privées ont été délibérément détruites dans la même journée. Autrement dit, tout ce qui peut préserver la vie humaine pendant la période froide de l’année est systématiquement détruit. Nos villes de la région de Donetsk ont le plus souffert. En ces minutes, alors que vous et moi pensons à ces événements, des opérations de sauvetage sont en cours dans la ville de Bakhmut dans la région de Donetsk, où l’écroulement d’un immeuble de grande hauteur touché par un missile, a détruit une grande maison et de nombreuses personnes sont enterrées sous les décombres. Un travail incessant est en cours pour sauver des vies humaines.

Mais ce que nous voyons aujourd’hui dans les zones libérées de la région de Kharkiv nous cause une grande douleur. L’exhumation de victimes russes près de la ville d’Izyum se poursuit. Et sont mises à jour de terribles scènes d’abus, de torture et de meurtres de masse.

Des nouvelles des territoires occupés nous parviennent, de plus en plus alarmantes. L’ennemi intensifie la répression contre la population civile, procède à une mobilisation forcée dans les territoires ukrainiens occupés. Ils attrapent des hommes pendant la journée pour les forcer à tuer leurs frères et sœurs.

Mais l’Ukraine tient bon ! L’Ukraine se bat ! L’Ukraine prie !

De plus, au milieu de cette horreur de la guerre, au milieu de ce royaume de mort que l’occupant russe a apporté sur notre terre, nous construisons un espace de vie. Nous protégeons cette vie au prix de nos propres vies. Nous luttons pour l’espace de vie de l’homme et pour tout l’environnement, que le Seigneur Dieu Notre Créateur et Sauveur a confié à notre responsabilité.

Aujourd’hui, je veux réfléchir avec vous à un autre principe d’une attitude responsable envers l’environnement et d’honorer Dieu le Créateur. Ce principe se lit comme suit : travailler pour préserver et accroître le patrimoine naturel. Voyez-vous, il ne faut pas seulement garder ce que l’on a reçu, il faut le multiplier. Nous ne devons pas simplement nourrir ce qui existe déjà, mais coopérer avec le Dieu Créateur qui continue à créer. Il ne faut pas seulement préserver l’espace de vie, il faut tout faire pour qu’il y ait de plus en plus de vie dans cet espace. Par conséquent, j’encourage tout le monde à s’assurer que dans votre environnement social : au travail, dans le cercle d’amis, dans votre village, votre ville, dans notre pays, des communautés de personnes se créent et s’unissent dans un effort pour travailler à la prévention des catastrophes environnementales. Qu’elles traitent la maison naturelle commune avec soin.

Je me souviens du nombre de personnes aimables et proactives chaque année, lorsque la neige fond et que de tristes bonhommes de neige apparaissent sous la neige, les ordures jetées pendant la période hivernale, ces personnes essaient soigneusement de les nettoyer et de nettoyer nos forêts, les rives de nos réservoirs, lacs et rivières. Je suis tellement heureux de voir comment les petits enfants, avec leurs parents, essaient de prendre soin de la propreté de l’environnement et d’augmenter ainsi notre richesse naturelle.

Je voudrais aujourd’hui remercier sincèrement tous ceux qui nourrissent la conscience écologique de la responsabilité de l’accroissement du patrimoine naturel et tous ceux qui sont véritablement au service de la vie et participent à la création. Actes du Créateur, qui se poursuit dans le temps et dans l’espace.

Par notre attention à la préservation de l’environnement, nous vainquons l’ennemi qui apporte la mort. Avec notre travail quotidien et notre prière pour la protection de la vie humaine et la préservation de l’environnement, nous nous opposons à tous ceux qui apportent la mort sur notre terre avec ce travail.

Nous demandons aujourd’hui : Ô Dieu, bénis le peuple ukrainien ! Bénis la terre ukrainienne ! Augmente parmi nous la richesse de la vie que Tu nous as donnée sur notre terre natale que Tu nous as donnée ! Ô Dieu, accorde la victoire à l’Ukraine sur l’ennemi qui apporte la mort ! Et bénis Tes enfants avec Ta paix juste et céleste !

Que la bénédiction du Seigneur soit sur vous avec Sa grâce et Son amour pour l’humanité pour toujours et à jamais. Amen

Gloire à Notre Seigneur Jésus-Christ !

+ Sviatoslav