Les occupants russes poursuivent une politique de dépeuplement de l’Ukraine – Sa Béatitude Sviatoslav – 25 mai 2022

Secrétariat du Primat de l’EGCU (Église gréco-catholique ukrainienne) – Rome
Sa Béatitude Sviatoslav Shevchuk – Archevêque Majeur 

Le Christ est ressuscité !

Chers frères et sœurs dans le Christ

Nous sommes aujourd’hui mercredi 25 mai 2022 et l’Ukraine vit déjà le 91ème jour de cette Grande Guerre, une guerre sanglante que la Russie a déclenchée contre le peuple ukrainien.

Tout l’est et le sud de l’Ukraine sont en feu… De violents combats se déroulent dans la région de Louhansk. Aujourd’hui, nous avons reçu la nouvelle que l’ennemi avance sur Severodonetsk avec une grande force et que des batailles lourdes et sanglantes s’y livrent. De violents combats se déroulent également dans la région de Donetsk, et se déroulent dans le sud de notre patrie. Des régions entières de l’est et du sud de l’Ukraine sont atteintes par des tirs de roquettes : dont Zaporijia et Dnipropetrovsk. La ville de Mykolaïv a été secouée par des attaques à la roquette. Le nord de l’Ukraine, la région de Soumy, la région de Kharkiv, la région de Tchernihiv subissent divers bombardements que la Russie leur inflige directement depuis son territoire.

Mais l’Ukraine tient bon. L’Ukraine se bat. Bien que, chaque jour, elle paye cette lutte de la vie de ses meilleurs fils et filles. Et l’Ukraine prie, prie pour son armée, prie pour ceux qui sont les victimes les plus vulnérables de cette guerre. Notre prière spéciale monte pour ceux de nos concitoyens qui se sont retrouvés dans les territoires occupés, car c’est pour eux que c’est le plus difficile aujourd’hui.

Aujourd’hui, je voudrais réfléchir avec vous sur un autre des péchés, qui appartient à la série des péchés d’autrui. Et qui s’énonce : « Aide dans le péché. » Nous savons que la guerre est un moment où chacun fait ses propres choix. La guerre a éparpillé chacun de nous comme du blé, comme Jésus-Christ l’a dit un jour à l’apôtre Pierre. Et nous, à côté de l’héroïsme de nos défenseurs, fils et filles, nous voyons aussi des exemples de comportement véniels, des exemples de collaboration avec l’ennemi, l’exemple de ceux qui participent dans les crimes, en particulier, les crimes des envahisseurs. Et ce même du côté du clergé russe, on connait des situations spécifiques où des prêtres  ont dirigé des bombes et des obus russes contre leurs propres paroissiens. Nous l’avons vu dans la région de Louhansk et dans la région de Donetsk.

Nous voyons qu’aujourd’hui, en effet, il y a des structures entières de péché, comme les appelait en son temps, Saint Jean-Paul II, qui coopèrent dans des crimes qui contribuent à commettre des péchés. La culture moderne connaît de nombreuses sortes d’aides de ce genre qui aboutissent au péché. Dans de nombreux pays, le péché d’euthanasie est commis, par les médecins eux-mêmes, qualifié d’assistance à une personne certifiée en suicide.

Mais en Ukraine, nous voyons un autre crime flagrant, dont le monde ne comprend pas tout et ne sait pas tout. Il semblerait que les occupants russes mènent une politique de dépeuplement de l’Ukraine. Ils essaient de faire le maximum pour inciter davantage d’Ukrainiens à quitter leur terre. Le ministre russe de la Défense l’a même dit ouvertement hier. Les occupants expulsent les gens de leurs maisons, créant les circonstances dans lesquelles les gens sont forcés de quitter leurs maisons. Ils détruisent directement toutes les maisons que leurs armes peuvent atteindre. Ils ont, déjà de la sorte, expulsé plus d’un million de personnes des territoires occupés. On sait que rien que dans la région de Kherson occupée, la moitié de la population a quitté ses terres ; que la région est déjà dépeuplée à 50%.

Un autre crime révoltant menace désormais les personnes déplacées de force qui ont dû quitter notre patrie ; il s’agit du danger de la traite des êtres humains. Notre église s’implique activement dans la lutte contre ce crime. Mais on voit qu’à l’échelle internationale, le trafic d’êtres humains, au même titre que le trafic d’armes ou des stupéfiants, est le business le plus lucratif pour des gangs criminels entiers. Nous devons tous nous unir aujourd’hui pour arrêter la propagation de telles structures du péché. N’aidons jamais ceux qui nous entourent à commettre des péchés, afin de ne jamais être les collaborateurs de pécheurs, en commettant le mal auquel ils peuvent nous inciter et nous inviter à commettre.

Ô Dieu bénis l’Ukraine. Ô Dieu bénis ceux qui sont victimes de cette guerre russe aujourd’hui. Bénis, prend en charge ceux qui sont forcés de quitter leurs maisons, leur terre, leur patrie. Seigneur, aide-nous tous à bien servir ceux qui sont victimes de la traite internationale.

Ô Dieu bénis l’armée ukrainienne. Prends soin des plus faibles, car Tu es toujours auprès d’eux à leur côté.

Que la bénédiction du Seigneur soit sur vous par Sa grâce et Son amour pour l’humanité, toujours, maintenant et à jamais, et pour les siècles des siècles. Amen.

Le Christ est ressuscité! Il est vraiment ressuscité !

+ Sviatoslav