Le sang d’enfants innocents est sur les mains des criminels qui ont commencé cette guerre – Sa Béatitude Sviatoslav – 16 mars 2022

Secrétariat du Chef de l’EGCU (Église gréco-catholique ukrainienne) – Rome
Sviatoslav Shevchuk – Archevêque Majeur

Mercredi 16.03.2022

Gloire à Jésus-Christ !

Chers frères et sœurs en Christ !

Nous sommes le mercredi 16 mars 2022 et l’Ukraine vivons déjà le vingt-et-unième jour de guerre. Nous entrons dans la troisième semaine de cette grande tragédie pour notre peuple et de notre État. 

Mais je voudrais vous transmettre des paroles d’espoir en provenance d’Ukraine. Un espoir que l’on peut ressentir au sein de notre peuple, au sein de notre armée. Nous percevons vraiment que l’Ukraine commence à vaincre. 

De nombreux experts et analystes disent que la guerre en Ukraine est en train de passer une nouvelle étape. D’un côté, certains parlent même d’un tournant. L’armée ukrainienne a non seulement arrêté l’ennemi, mais commence maintenant à contre-attaquer. Nous commençons à libérer nos villes et villages, nous commençons à libérer notre terre ukrainienne.

Mais d’un autre côté, on parle d’une étape très dangereuse de cette guerre. L’ennemi s’engage dans une tactique de guerre totale, c’est-à-dire qu’il détruit sans réfléchir nos villes et nos villages, en bombardant tout ce qui peut être détruit.

Cette nuit, notre Kyiv bien-aimé a été de nouveau attaqué par des missiles russes… 

Kharkiv est de nouveau en feu… Tchernihiv est de nouveau en feu… Les attaques ont été menées même contre la jusqu’alors paisible Odessa… Marioupol ukrainien souffre…

Mais L’Ukraine se bat ! L’Ukraine croit en sa victoire ! 

Il n’y pas longtemps je vous ai narré l’histoire de notre jeune prêtre resté à Slavutych. C’est une ville de la région de Tchernihiv, qui se trouve près de la zone de Chernobyl, proche de la frontière avec la Russie, et qui est complètement assiégée. Ce jeune prêtre, d’accord avec sa jeune épouse enceinte, a décidé de rester dans la ville assiégée auprès de son peuple. Il m’a raconté récemment avec une grande angoisse au cœur, comment les femmes, qui allaitaient leurs enfants, ont perdu leur lait à cause du stress. En raison du manque d’électricité, elles ne peuvent même pas préparer de la nourriture pour leurs nouveau-nés. 

Mais la nuit dernière, ce prêtre a reçu un cadeau du Seigneur… Père Yuriy Lohasa a vécu la naissance de son fils. Son épouse, a donné naissance à un kozak pour l’Ukraine dans une maternité froide, à la lumière des bougies, sans électricité. Et ce jeune couple est le symbole de notre église, de l’église qui donne l’espoir, qui offre la vie à son peuple. Aujourd’hui je voudrais féliciter le jeune père Yuriy, qui se trouve complètement assiégé, mais reste avec sa famille dans nos prières.  

En regardant les enfants de l’Ukraine, qui souffrent de la guerre, le cœur humain ne peut que se serrer de douleur et de chagrin. Selon les statistiques de l’organisation internationale UNICEF, chaque seconde un enfant ukrainien devient un réfugié. Selon les seules statistiques officielles, près de 100 enfants ont été tués par les bombardements. Un nombre même plus significatif a été blessé. Le sang d’enfants innocents est sur les mains des criminels qui ont commencé cette guerre.

C’est pourquoi nous voudrions prions pour les enfants de l’Ukraine. Se battre pour leur futur. Défendre la paix et des cieux pacifiques précisément pour eux.

Hier nous avons accueilli avec une grand joie la décision du Pape François de consacrer l’Ukraine et la Russie au Cœur Immaculé de Marie. Cet acte de consécration aura lieu le 25 mars de cette année, en même temps à Rome et à Fatima.

Avec un grand espoir, nous plaçons la nation ukrainienne, notre État, sous la protection Marie la Vierge Immaculée. Et nous prions : « Ô toute sainte Mère, bénis les enfants d’Ukraine, secours notre peuple, libère-nous des attaques de l’injuste agresseur, accorde-nous la paix et la bénédiction. »

Que la bénédiction du Seigneur soit sur vous par sa grâce et son amour pour l’humanité, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

Gloire à Jésus-Christ !

+ Sviatoslav