Aidez l’Ukraine à garder l’atome civil, civil ! – Sa Béatitude Sviatoslav – 21 octobre 2022

Secrétariat du Primat de l’EGCU (Église gréco-catholique ukrainienne) – Rome

Sa Béatitude Sviatoslav Shevchuk – Archevêque Majeur 

Gloire à Jésus-Christ !

Chers frères et sœurs en Christ ! 

Nous sommes aujourd’hui le vendredi 21 octobre 2022, et l’Ukraine vit déjà le 240ème jour de cette guerre sanglante et meurtrière, que la Russie mène sur notre terre ukrainienne.

Au cours de la dernière journée, de violents combats sanglants se sont déroulés sur toute la ligne de front. L’ennemi tente d’attaquer les positions ukrainiennes, notamment dans le Donbass, près de Bakhmut, Avdiivka. Il essaie de frapper les territoires nouvellement libérés dans notre région de Kharkiv qui souffre. De violents combats se déroulent dans le sud de l’Ukraine.

Au cours de la dernière journée, selon les rapports de ce matin, l’ennemi a frappé des villes et des villages ukrainiens par 3 frappes de missiles, 24 frappes aériennes, des frappes à la bombe, 30 frappes à l’aide de systèmes de lance-roquettes. Une quinzaine d’agglomérations ont été touchées.

Mais l’une des nouvelles qui a vraiment alarmé toute notre société hier est l’information annoncée par le président de l’Ukraine selon laquelle les occupants russes ont miné la centrale hydroélectrique de Kakhovka. Ce grand barrage dont la destruction signifierait, une fois de plus, un grand désastre pour les villes et villages du Sud de notre Patrie. Mais, en particulier, un grand danger pour la centrale nucléaire de Zaporizhia, qui est refroidie par l’eau de ce réservoir de Kakhovska. De plus, toutes les opportunités, tentatives d’approvisionnement en eau de la Crimée seraient également complètement détruites.

Ce matin à Kyiv, la sirène retentit à nouveau. Une alerte aérienne a de nouveau été annoncée au-dessus de l’Ukraine. Mais l’Ukraine tient bon ! L’Ukraine se bat ! L’Ukraine prie !

Et vous et moi poursuivons nos réflexions sur la façon de construire l’Ukraine après la guerre. Parce que nous voyons que la victoire se rapproche chaque jour. Nous travaillons tous et prions pour elle. Les meilleurs fils et filles d’Ukraine donnent leur vie pour ce rêve national. Et c’est pourquoi nous réfléchissons avec vous à la manière de protéger, de renforcer, de soutenir la famille ukrainienne. Parce que nous savons que la famille, le mariage est le début de toute société. C’est de la famille que naissent la famille élargie, la nation et l’État. Il est impossible de construire un pays, de construire un État sans protection, sans soutien, sans la politique pro-famille du gouvernement, la politique pro-famille de nos différents organismes publics, sans le soutien national et la protection de la famille ukrainienne.

Aujourd’hui, je voudrais attirer votre attention sur le fait que l’institution de la famille, en raison de sa particularité, en raison de son rôle tout à fait unique et décisif pour le développement de la société, a également des droits particuliers. En raison de l’importance que revêt la famille pour toute société, toutes les cultures dans lesquelles l’humanité a vécu, vit et vivra, toutes les cultures soutiendront, protégeront, affirmeront et garantiront les droits de la famille. En raison de son importance, la famille a certains droits. Une dignité distincte que l’État, tout gouvernement, doit reconnaître et ces droits doivent être affirmés et protégés au niveau légal et législatif.

Le fait même que dans toutes les cultures, les peuples et les religions, l’institution de la famille soit particulièrement protégée et respectée souligne la compréhension publique de l’importance des relations familiales, qui sont fondées sur l’amour. Même ce mariage naturel a sa propre dignité et doit être affirmé et protégé.

La protection sociale de l’union conjugale est très importante pour les jeunes mariés eux-mêmes. Parce que c’est comme une expression de garanties que votre vie de famille sera en sécurité. Qu’il y ait quelqu’un qui prendra soin et soutiendra cette union d’amour – fructueuse, fidèle, inséparable entre un homme et une femme. La communauté, la société doivent être éduquées à tout prix pour qu’elle se portent garantes. Une garantie que personne n’offensera des amis dans leur mariage. Que tous les droits que la société a par rapport à la famille soient respectés. Et un homme et une femme seront ainsi aidés à tenir leurs vœux de mariage. Et l’on sait que lors du sacrement de mariage, les deux copines prêtent serment de mariage sur l’Évangile. Ils épousent la fidélité, l’honnêteté conjugale et qu’ils ne se quitteront qu’à leur mort. Et donc ils demandent au Seigneur Dieu de les aider à accomplir tout cela. Mais tous ceux qui se tiennent à côté d’eux doivent la soutenir, la protéger et l’approuver.

Cultivons ensemble les valeurs familiales ! Car ces valeurs familiales, pour le dire succinctement, ne sont pas seulement les valeurs du monde chrétien ou de la culture chrétienne. Ce sont des valeurs humaines universelles. Et quand cette institution de la famille est méprisée et détruite, alors l’humanité, l’humanité de la personne du troisième millénaire, est détruite.

Aujourd’hui, je voudrais surtout m’adresser à la communauté mondiale. A tous ceux qui veillent vraiment à la sécurité écologique du monde moderne.

J’ai récemment eu l’occasion de visiter la centrale nucléaire Yuzhno-ukrainienne, située dans le nord de l’oblast de Mykolaïv. J’ai parlé avec nos ingénieurs énergéticiens qui, avec l’aide d’un atome pacifique, fournissent désormais notre société et notre État en énergie électrique. Leur rencontre m’a vraiment réconforté et donné beaucoup d’optimisme, j’ai beaucoup de gratitude envers tous ceux qui travaillent actuellement dans ce domaine.

Nous voyons que l’Ukraine est la cible des attaques inlassables et terribles de la Russie contre ses infrastructures énergétiques depuis quelques jours. Aujourd’hui, être ingénieur en énergie en Ukraine met la vie en danger. Beaucoup de ces spécialistes dans ce domaine, qui ont passé des centaines d’heures à éliminer les conséquences des attaques de missiles russes, sont morts d’une mort héroïque sur leur lieu de travail.

Hier et aujourd’hui encore, l’Ukraine vit dans un régime très strict d’économie de l’énergie électrique. Nos ingénieurs en énergie m’ont raconté les terribles événements qui se sont déroulés à la centrale nucléaire de Zaporizhia. L’occupant russe ne comprend absolument pas, et ne veut peut-être pas comprendre, tous les dangers et menaces que peuvent entraîner des actions visant à violer la sécurité énergétique de la centrale nucléaire. Les rêves de démilitarisation de cette zone de la centrale nucléaire de Zaporizhia ne sont restés que des rêves. Cette centrale est bombardée quotidiennement par les occupants eux-mêmes. Nous entendons maintenant dire que même assurer un refroidissement adéquat de ces réacteurs est en grande question. Nos travailleurs ukrainiens de l’énergie m’ont demandé d’appeler le monde à l’aide. Aidez l’Ukraine à garder l’atome pacifique pacifique ! Empêchez à tout prix les occupants de transformer un atome pacifique en une autre arme. Malheureusement, la menace d’une autre catastrophe nucléaire à la centrale nucléaire de Zaporizhia ne faiblit pas.

Aujourd’hui, nous sommes très reconnaissants aux travailleurs ukrainiens de l’énergie pour leur travail dévoué. Nous leur sommes reconnaissants du fait qu’ils sont prêts, même au prix de leur propre vie, à assurer la survie de notre patrie. Que le Seigneur Dieu les bénisse et les soutienne. Et que le monde entende la voix de nos spécialistes, de braves gens courageux qui, sous les fusées, sous les bombardements, exercent leur vocation professionnelle, civique et chrétienne.

Ô Dieu, bénis l’Ukraine ! Que Dieu bénisse l’armée ukrainienne, grâce à laquelle nous sommes en vie aujourd’hui. Ô Dieu, protège ton peuple des missiles russes, de toutes sortes d’autres choses impures qui tombent du ciel sur nos têtes aujourd’hui. Ô Dieu, accorde-nous la paix du ciel ! Ta paix Réel, vrai, juste.

Que la bénédiction du Seigneur soit sur vous avec Sa grâce et Son amour pour l’humanité pour toujours et à jamais. Amen

Gloire à Notre Seigneur Jésus-Christ !

+ Sviatoslav